Tous les matins du monde par Pascal Quignard

Tous les matins du monde

Titre de livre: Tous les matins du monde

Éditeur: Gallimard

ISBN: 2070387739

Auteur: Pascal Quignard


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Tous les matins du monde.pdf - 44,566 KB/Sec

Mirror [#1]: Tous les matins du monde.pdf - 46,450 KB/Sec

Mirror [#2]: Tous les matins du monde.pdf - 48,771 KB/Sec

  • Used Book in Good Condition

Pascal Quignard avec Tous les matins du monde

"Il poussa la porte qui donnait sur la balustrade et le jardin de derrière et il vit soudain l'ombre de sa femme morte qui se tenait à ses côtés. Ils marchèrent sur la pelouse. Il se prit de nouveau à pleurer doucement. Ils allèrent jusqu'à la barque. L'ombre de Madame de Sainte Colombe monta clans la barque blanche tandis qu'il en retenait le bord et la maintenait près de la rive. Elle avait retroussé sa robe pour poser le pied sur le plancher humide de la barque. Il se redressa. Les larmes glissaient sur ses joues. Il murmura: - Je ne sais comment dire : Douze ans ont passé mais les draps de notre lit ne sont pas encore froids."

Livres connexes

"Il poussa la porte qui donnait sur la balustrade et le jardin de derrière et il vit soudain l'ombre de sa femme morte qui se tenait à ses côtés. Ils marchèrent sur la pelouse. Il se prit de nouveau à pleurer doucement. Ils allèrent jusqu'à la barque. L'ombre de Madame de Sainte Colombe monta clans la barque blanche tandis qu'il en retenait le bord et la maintenait près de la rive. Elle avait retroussé sa robe pour poser le pied sur le plancher humide de la barque. Il se redressa. Les larmes glissaient sur ses joues. Il murmura: - Je ne sais comment dire : Douze ans ont passé mais les draps de notre lit ne sont pas encore froids.""Il poussa la porte qui donnait sur la balustrade et le jardin de derrière et il vit soudain l'ombre de sa femme morte qui se tenait à ses côtés. Ils marchèrent sur la pelouse. Il se prit de nouveau à pleurer doucement. Ils allèrent jusqu'à la barque. L'ombre de Madame de Sainte Colombe monta clans la barque blanche tandis qu'il en retenait le bord et la maintenait près de la rive. Elle avait retroussé sa robe pour poser le pied sur le plancher humide de la barque. Il se redressa. Les larmes glissaient sur ses joues. Il murmura: - Je ne sais comment dire : Douze ans ont passé mais les draps de notre lit ne sont pas encore froids."